Accueil

Via Mulieris, qu’est-ce que c’est ?

Via Mulieris est une association qui vise à encourager les recherches menées sur et par les femmes en Valais, à soutenir la diffusion de publications, la création de projets, la mise en œuvre d’événements et à favoriser les échanges avec d’autres associations poursuivant des buts similaires.

Projet en cours

Monographie de la Pouponnière valaisanne, par Marie-France Vouilloz Burnier, publication octobre 2021

Marie-Rose Zingg et la Pouponnière valaisanne

Une histoire de la lutte pour la petite enfance

Dans les années 1920, Marie-Rose Zingg est frappée par l’état misérable des enfants victimes de négligence ou d’abandon ; elle décide de leur venir en aide en créant à Sion, en 1929, la Société pour l’enfance valaisanne dont le but consiste à ouvrir une pouponnière pour les enfants orphelins, malades ou illégitimes. Elle inaugure cette institution en novembre 1931.

Pour prendre en charge les enfants recueillis en son sein, la Pouponnière valaisanne ouvre une école de nurses en 1932. Aux enfants de faible constitution physique, Marie-Rose Zingg offre des séjours à la colonie d’été, Notre-Dame des Berceaux aux Mayens-de Sion.

La Pouponnière valaisanne voit sa pérennité assurée dès 1946, avec la création d’une maternité en son sein. En 1947, l’Oeuvre Sainte-Elisabeth, une maison de relèvement pour les jeunes « filles-mères » abandonnées par leurs familles, ouvre ses portes.

Marie-Rose Zingg, personnalité courageuse et exigeante s’est engagée sans compter dans l’œuvre de sa vie. Tenace, elle s’obstine à construire une institution attentive à la petite enfance et aux exclues de la société. Par son œuvre visionnaire, elle a posé, dès 1931, les fondements de l’accueil extrafamilial dans le canton, formalisé par la loi en faveur de la jeunesse, septante ans plus tard, en l’an 2000.

Marie-France Vouilloz Burnier

2 mars 2021

Le Film produit par Via Mulieris en septembre 2020

« Bilan d’une épopée, 50 ans de droit de vote des femmes en Valais »